Recherche rapide

Lorsqu'il s'agit de vaccins, pourquoi parle-t-on de " cibler les groupes marginalisés " ?

Les vaccins sont destinés à nuire aux groupes défavorisés ou aux pays pauvres.

En général, les théories du complot tendent à prendre de l'importance lorsque les gens se sentent menacés ou craignent une perte de contrôle, car elles leur permettent de faire face aux événements menaçants en rejetant la faute sur un ensemble de conspirateurs présumés.

Tous ceux qui s'engagent dans une rhétorique conspirationniste ne sont pas forcément des adeptes convaincus de la conspiration. Parfois, les théories du complot sont utilisées comme un outil rhétorique pour échapper à des conclusions qui dérangent. Par exemple, certaines personnes feront allusion à une conspiration entre scientifiques pour expliquer un consensus scientifique auquel elles s'opposent, comme le changement climatique, mais les mêmes personnes ne le feront pas lorsque le consensus scientifique n'a aucun rapport avec leurs attitudes personnelles. En général, la démystification d'idées conspirationistes est plus facile avec les personnes qui adoptent la rhétorique de la conspiration uniquement par commodité.

Cependant, certains individus sont profondément attachés à leurs croyances conspirationnistes, qui peuvent être devenues une partie de leur identité. La démystification est beaucoup plus difficile avec ces personnes. Les personnes qui sont des croyants engagés ont tendance à adhérer à plus d'une théorie du complot.

La croyance en de multiples conspirations (par exemple, que le COVID est un canular et que le gouvernement cache les personnes tuées par le vaccin) est donc un bon indicateur de croyances probablement profondément ancrées. En outre, les personnes qui sont des croyants convaincus ont également tendance à présenter d'autres attitudes et attributs psychologiques. Par exemple, les personnes très narcissiques sont plus susceptibles de croire aux théories du complot, tout comme les personnes qui s'adonnent à la pensée magique (par exemple, qui prétendent avoir une expérience du surnaturel) ou qui sont machiavéliques (et donc peu confiantes).

Les caractéristiques qui poussent à croire aux théories de la conspiration ont tendance à être de nature émotionnelle et tournent autour des peurs et du sentiment de perte de contrôle.

Ce thème suggère que les vaccins font partie d'une conspiration qui vise certains groupes ethniques et les marginalise, en considérant les vaccins comme une "guerre" ou un "complot" contre ces groupes.

Y a-t-il de la vérité là-dedans ?

Les pays pauvres et les groupes minoritaires sont souvent marginalisés et connaissent souvent des inégalités de santé. Il est donc compréhensible que les gens veuillent être attentifs à ces inégalités et défendre leur droit à recevoir des traitements médicaux de qualité, indépendamment de leur origine ethnique, de leur sexe ou de leur pays de naissance.

What could I say to someone fixed on this belief?

Le dialogue entre les patients et les professionnels de la santé est plus productif s'il est guidé par l'empathie, et s'il donne l'occasion au patient d'exprimer les raisons qui sous-tendent ses attitudes et au professionnel d'exprimer sa compréhension à cet égard. C'est pourquoi il est important de comprendre les racines des attitudes qui se trouvent derrière les opinions exprimées par les gens. Reconnaître et comprendre ces racines (traits psychologiques) chez une personne ne signifie pas que nous devons être d'accord avec les détails de son argument. Par exemple, nous pouvons reconnaître que :

Les pays pauvres et les groupes minoritaires sont souvent marginalisés et connaissent souvent des inégalités de santé. Il est donc compréhensible que les gens veuillent être attentifs à ces inégalités et défendre leur droit à recevoir des traitements médicaux de qualité, indépendamment de leur origine ethnique, de leur sexe ou de leur pays de naissance.



Après avoir préparé le terrain grâce à cette affirmation (partielle), nous pouvons alors procéder à la correction de la conception erronée du patient.

Les vaccins ont été mis au point pour protéger contre des maladies dont la charge pèse souvent de manière disproportionnée sur les pays les plus pauvres ou les populations marginalisées. Les États ont l'obligation de veiller à ce que les vaccins soient sûrs, accessibles et abordables pour tous ceux qui en ont besoin. Cette obligation s'applique tout particulièrement aux personnes en situation de vulnérabilité, qui se heurtent souvent à des obstacles pour accéder aux services, biens et équipements de santé. Les vaccins ont permis de réduire le nombre de décès et de maladies graves et ont en fait sauvé plus de vies que toute autre invention médicale. L'Organisation mondiale de la santé a demandé à plusieurs reprises une plus grande équité dans la distribution des vaccins afin de protéger les pays à faible revenu contre les maladies.

MISINFORMATION & Idées conspirationnistes

En général, les théories du complot tendent à prendre de l'importance lorsque les gens se sentent menacés ou craignent une perte de contrôle, car elles leur permettent de faire face aux événements menaçants en rejetant la faute sur un ensemble de conspirateurs présumés.

 

Not everyone who engages in conspiratorial rhetoric is a firm believer in a conspiracy. Sometimes conspiracy theories are deployed as a rhetorical tool to escape inconvenient conclusions. For example, some people selectively appeal to a conspiracy among scientists to explain away a scientific consensus they oppose, such as climate change, but the same people will not do so when a scientific consensus is of no relevance to their personal attitudes. In general, debunking is easier with individuals who deploy conspiratorial rhetoric only for convenience.

 

However, some individuals are deeply committed to their conspiratorial beliefs, which may have become part of their identity. Debunking is much more challenging with those committed individuals. People who are committed believers tend to be devoted to more than one conspiracy theory. Belief in multiple conspiracies (that COVID is a hoax and that the government is hiding people killed by the vaccine) is therefore a good indicator of beliefs that are probably deeply held. In addition, people who are committed believers also tend to exhibit other diagnostic attitudes and attributes. For example, people high on narcissism are more likely to believe in conspiracy theories, as are people who engage in magical thinking (e.g., claim to have experience with the supernatural) and are high in Machiavellianism (and hence low in trust). The variables that drive belief in conspiracy theories tend to be emotional in nature and revolved around fears and a sense of loss of control.